La base de connaissances

Dans une base de connaissances, les savoirs sont explicités dans des guides, des manuels et dans tout autre support écrit. Ces documents sont ensuite enregistrés et conservés dans des bases de connaissances. Les technologies exploitées pour stocker et gérer ces bases sont généralement des technologies collaboratives.

Les bases de connaissances sont intéressantes au niveau de la pérennisation des connaissances: celles-ci sont explicitées et codifiées dans un format standardisé et elles restent accessibles, même si la personne quitte l’organisation; les bases de connaissances peuvent être mises à disposition partout dans le monde, à n’importe quel moment, et peuvent être réutilisées chaque fois et autant de fois que nécessaire.

Il faut cependant souligner que les bases de connaissances présentent aussi des inconvénients. En effet, les connaissances qui doivent être explicitées perdent une grande partie de leur richesse contextuelle. Du point de vue qualitatif, les connaissances doivent rester d’actualité : les efforts nécessaires pour capturer, identifier et mettre à jour les connaissances stockées sont donc importants. En outre, il est impossible de transcrire et enregistrer toutes les connaissances : les savoirs capturés dans les bases sont forcément restrictifs et biaisés par rapport à l’expertise réelle des employés qui détiennent ces savoirs.

Gestion des connaissances © Tous droits réservés | Design par SiMax