La technologie

La technologie intervient dans la mesure où elle doit aider les collaborateurs à gérer et partager les connaissances tout au long du cycle de vie de ces connaissances, depuis le moment où ces connaissances sont capturées, jusqu’au moment où ces connaissances sont retirées du système parce que considérées comme obsolètes.

La technologie, en gestion des connaissances, n’est pas une fin en soi. Elle permet cependant de ne pas limiter la démarche en gestion des connaissances à cause de contraintes géographiques ou temporelles et garantit la sauvegarde d’une partie des connaissances explicitées sous un format réutilisable par d’autres.

Il n’existe pas une technologie en gestion des connaissances mais un ensemble de technologies qui doivent s’intégrer afin de fournir aux collaborateurs une plateforme de partage solide, évolutive, flexible et facile d’utilisation. Dans ce contexte, le logiciel social semble jouer un rôle de plus en plus important en matière d’échanges.

Le logiciel social est une étiquette donnée aux logiciels qui supportent l'interaction de groupe. Les analystes du marché y incluent les blogs, les wikis, la messagerie instantanée, les sites de mondes virtuels qui permettent de créer un profil utilisateur, d’inviter des amis, de discuter dans des forums à thèmes et d’y échanger des points de vue, de charger des photos et de les partager avec ses contacts.

Si les logiciels sociaux sont largement exploités dans la sphère privée, ils s’étendent de plus en plus à la sphère professionnelle. S’il présente des atouts non négligeables pour la préservation et le partage des connaissances grâce aux interactions multidirectionnelles qu’il autorise, le logiciel social exploité à des fins professionnelles doit être introduit avec précaution dans une entreprise. Vérifier que l’organisation est totalement cohérente pour ce type d’approche est une étape indispensable et c’est à partir de la réponse à cette question que l’organisation peut décider de sa stratégie en matière de logiciels sociaux et considérer la manière dont celle-ci pourra s’inscrire dans sa stratégie globale de gestion des connaissances.

Gestion des connaissances © Tous droits réservés | Design par SiMax